Le Projet

Deux chalets, Quatre appartements, Zéro empreinte carbone


 

Le Balcon du Ciel se compose de 2x chalets écologiques autonomes répartis en 4x appartements. Il y a aussi la possibilité de construire votre propre chalet autonome sur mesure pour répondre à toutes vos attentes écologiques.

 

Le Concept

Plus qu’un concept, une philosophie de vie


 

Une des réflexions de base a été de dire que chaque individu doit pouvoir trouver une solution pour subvenir à ses propres besoins énergétiques et si possible résoudre la mobilité sur sa maison.

L’objectif

Produire deux fois plus d’énergie que la maison n’en consomme !
Ces chalets sont construits en ossature bois, posés sur un socle minéral qui épouse le relief du terrain et selon un concept énergétique innovant alliant différentes technologies simples afin d’atteindre l’objectif fixé.

 

La technologie

  1. La totalité du bois utilisé provient des forêts de Suisse.
  2. La façade active « Lucido ® » alliant le bois et le verre. Le principe est le suivant: le verre va capter les rayons lumineux et va les transformer en chaleur. Par la suite, les lames de bois rainurées vont absorber cette chaleur permettant de chauffer l’isolant. Ainsi, nous avons une façade qui ne demande aucun entretien et qui devient un gigan- tesque radiateur assurant une température entre 15° et 25° toute l’année.
  3. La façade active et son isolation en fibre de bois permet d’économiser 80% de l’énergie de chauffage et ainsi diviser par 3 la puissance des installations techniques nécessaires pour exploiter le bâtiment.
  4. L’installation d’une pompe à chaleur d’une puissance de 5 kW avec sonde géother- mique est indispensable. Elle permet d’offrir le complément de chauffage si nécessaire, et de produire l’eau chaude sanitaire.
  5. Le pan sud de la toiture est recouvert pour la majeure partie de panneaux solaires photovoltaïques qui vont produire sur la moyenne de l’année environ 9500 kWh. Sachant qu’il faudra utiliser environ 5000 kWh pour couvrir les besoins en électricité ménagère et l’alimentation de la pompe à chaleur, le surplus restant permettra le chargement d’une voiture électrique.

En partenariat avec